Sheet music

Une contribution musicale - Août 2011

Cher/chère organiste, Je ne sais plus vraiment comment j’en suis venu à ce recueil, mais je l’ai joué avec beaucoup de plaisir. Les feuilles ont un peu jauni et le livre se décompose, mais il peut encore nous livrer beaucoup de joie. Sur le devant, on peut lire en lettres manuscrites:

Tweede_band
Orgel_werken
Nederlandsche_componisten

Je ne connaissais pas la plupart des noms, bien que certains d’entre eux aient déjà joué sur un orgue célèbre. L’œuvre que j’ai choisie m’a immédiatement plu. Et il se trouve désormais sur votre pupitre. Je ne connaissais pas du tout Frère Lambertus. Mais par chance, elle se trouvait dans le livre – et je l’ai reprise – avec lequel il travaillait. Je suis donc allé au Bisschoppelijk Instituut où j’ai reçu l’aide de Frère Marcus.

Frère Lambertus est né à Groot Zundert en 1876. Il a été professeur de musique à Huybergen et organiste de 1893 à 1941 avec une interruption de 7 mois. De 1941 à 1956, il a endossé la fonction de ‘Missieprocurator’ et organiste de l’église St.Joseph à Bergen op Zoom. Il est décédé le 13 août de cette année. Nous ne savons pas si Frère Lambertus a écrit d’autres œuvres, mais nous savons que c’était un homme très agréable et passionné et un excellent organiste.

Le fait que Frère Lambertus soit décrit comme quelqu’un de « passionné » ne nous étonne pas lorsque nous jouons son œuvre. L’ajout de « con fuoco » aurait été opportun. Il s’agit d’une composition festive sous la forme A-B-A. La partie B commence à une voix et fait d’abord penser à un fuga. Cependant, cette impression s’évanouit en mesure 2.

L’œuvre peut être jouée sur n’importe quel type d’orgue. En ce qui concerne les consignes d’enregistrement, on peut imaginer tellement de combinaisons qu’on ne saurait les énumérer. En effet, que vous associez les parties « forte » avec un plénum avec des fragments « piano » sur une base de flûte, ou que vous privilégiez une approche française sombre avec une languette douce sur le 3ème clavier, la force de cette œuvre subsiste telle une maison (épiscopale).

Nous remercions Frère Marcus pour son aide et je vous promets de continuer à parcourir ce livre et de vous faire partager d’autres découvertes éventuelles.

André van Vliet