Sheet music

Une contribution musicale - Août 2022

All Creatures of Our God and King / Lasst uns erfreuen                                                                                  André van Vliet

(LiVE Sampleset: Amsterdam, Vater-Müller)

Ce mois-ci, nous vous proposons une mélodie internationalement connue et datant de 1623, année où elle se fit entendre pour la première fois à Cologne. Elle a acquis sa réputation mondiale au début du 20e siècle sous son titre en anglais : All Creatures of Our God and King. Le texte d’origine de Saint François d’Assise est de plusieurs siècles antérieur à la mélodie.

Aux Pays-Bas, la structure diffère légèrement de celle adoptée dans d’autres pays. Nous chantons une fois « Alléluia » après chaque phrase, alors que dans les autres pays, « Alléluia » est chanté deux fois toutes les deux phrases. Dans chaque cas, cela reste une mélodie entraînante.

Cet arrangement a été composé il y a très longtemps à la demande d’un éditeur dans le but de publier des préludes faciles, afin que les organistes amateurs qui prennent connaissance des morceaux qu'ils doivent jouer peu de temps avant le service religieux puissent tout de même bien s’y préparer.

Dans les premières mesures, la mélodie résonne constamment une tierce plus haut, pour ensuite suivre deux phrases avec un jeu distinctif. Cela se répète encore deux fois.

Pour le choix des jeux, on peut se conformer à la registration typiquement hollandaise : tremblants 8,4,3 avec un cornet ou sexquialtera pour le cantus firmus. Mais il est naturellement aussi possible d’utiliser un jeu d’anches doux ou une combinaison de 16,8,4,(3),2.

Très cordialement,

André van Vliet