Sheet music

Une contribution musicale - Avril 2013

Introïtus psaume 122 (Joost Schellingerhout) — Ce mois-ci, et après un an et demi, un arrangement de psaume reçoit à nouveau une place centrale. Le Psaume 122 appartient à ce que l’on appelle « Cantiques des Degrés ». Les cantiques chantés par les pèlerins lorsqu’ils allaient aux fêtes de Jérusalem.

Nous entendons pour ainsi dire les bruits de pas des pèlerins exprimés dans le pédalier. Cela devait résonner de façon martiale à l’époque, cela résonne de façon martiale dans cet arrangement. Après 7 mesures, l’accompagnement s’efface pour laisser la place à une trompette dominante et une ligne mélodique dans le pédalier. Quelque chose que nous retrouvons un peu plus tard dans les mesures 26 à 31.


De la mesure 7 à la mesure 8, nous devons registrer un peu plus en arrière. À un tel moment, nous profitons davantage de la banque de mémoire. Une poussée sur le bouton et une nouvelle registration est prête. Dans la mesure 13, nous revenons à la position de départ. Celle-ci se répète autour des mesures 26 à 31.


Il est tout à fait possible de registrer un peu plus fort à chaque fois que nous revenons au grand orgue. Nous devons alors tenir compte du fait que nous laissons fermés quelques registres au début.


L’ancien élève Joost Schellingerhout – 4ème lauréat du concours de composition du Reformatorisch Dagblad pour amateurs et étudiants au Conservatoire – nous fait ici clairement savoir à quoi sert un introïtus sur un psaume : l’accompagner en chantant. Lorsque je joue et écoute cet arrangement, je pense que c’est exactement ce qui va se produire.

Bien cordialement,

André van Vliet