Sheet music

Une contribution musicale - Décembre 2019

(LiVE sample set: Manchester, Hill)

Berceuse : « Douce nuit, sainte nuit »                                                                           Johan den Hoedt

 

« Douce nuit, sainte nuit » est peut-être le chant de Noël le plus connu au monde. Initialement en allemand, il a depuis été traduit dans plus de 140 langues. Il a été exécuté pour la première fois en 1818 dans l’église Saint-Nicolas de la ville d’Oberndorf. Il existe un certain nombre d’histoires romantiques autour de la création du chant, la vérité se trouve très certainement à mi-chemin. Il s’avère toutefois que le chant a été initialement composé avec un accompagnement de guitare.

Un bel accompagnement mystique à l’orgue, composé par le musicien Johan den Hoedt, a été ajouté cette année à cette mélodie vieille de 201 ans. Ce musicien et chef d’orchestre aux multiples facettes a largement gagné ses galons dans le monde de la musique.

Il a ainsi répondu avec enthousiasme lorsque nous lui avons demandé de créer un arrangement pour ce chant de Noël autrichien. Un arrangement qu’il a confié à son collègue et ami, Edwin Vooijs.

Lors des 16 premières mesures, la main droite effectue des quartes parallèles, avec des quintes ouvertes de la main gauche. La mélodie s’insère à la mesure 5. Il est important de bien suivre les trois parties. D’où les choix de registres :

  • Main droite :     cordes

  • Main gauche :   flûte

  • Pédale :              prestant

La mélodie est jouée sur le clavier manuel 1 à la 17ème mesure. Le clavier manuel 2 et la pédale assurent l’accompagnement de manière simple mais néanmoins presque sereine. Le mouvement de quartes revient pour le final.

Un chant vieux de plus de 200 ans peut encore émouvoir avec des harmonies contemporaines, cet arrangement en est un magnifique exemple.

Au nom de la direction et du personnel de Johannus Orgelbouw, je vous souhaite un joyeux Noël.

André van Vliet