Sheet music

Une contribution musicale - Mai 2015

Allegro (Antonio Lucio Vivaldi: 4 mars 1678 - 28 juillet 1741)

En septembre 2014, nous vous avons fait une promesse que nous souhaitons tenir. Nous avions alors fait connaissance avec le mouvement central d’un concerto du « prêtre roux ». Les autres mouvements devaient suivre. Voici donc ce mois-ci la première de ces pierres angulaires.

Bizarrement, Vivaldi n’a composé aucune œuvre pour orgue. Certains prétendent même qu’il n’aimait pas l’orgue. Cela semble impossible. Où c’est sans doute parce qu’il n’y avait aucun orgue Johannus à écouter à proximité.

Antonio Vivaldi est né à Venise. Son père exerçait le métier de coiffeur mais était aussi un violoniste de premier plan à la « Cappella di San Marco ».

La musique de Vivaldi était novatrice pour l’époque. Il composait pour toucher le grand public et pas seulement l’élite. Le caractère joyeux de ses œuvres illustre aussi le plaisir qu’avait l’Italien à composer. Il en a écrit plus de 800.

Ce mois-ci, nous vous proposons la première partie d’un concerto pour violon. La troisième partie suivra ultérieurement, vous disposerez ainsi avec l’adagio d’un concerto complet.

Un concerto comporte un tutti et un solo. Nous jouons la partie en tutti avec un (petit) plenum et la partie en solo avec des registres 8’+2’ ou 8’+4’+2’. Naturellement, d’autres registres peuvent être utilisés, mais ce sont les plus fréquents.

Alors que l’adagio vous avait été proposé à l’automne comme une partie solennelle illustrant dans une certaine mesure le caractère fugace de notre existence, l’allegro correspond parfaitement au printemps. On voit presque de jeunes animaux bondissant dans les près.

Avec mes meilleures salutations musicales,

André van Vliet