Sheet music

Une contribution musicale - Mai 2022

Allegro                                                                                                   Tomaso Albinoni (1671-1751)

(LiVE sample set: Norden, Schnitger)

Après vous avoir proposé le 1er et le 2e mouvement du Concerto en Fa majeur, le temps est venu de compléter cette œuvre en vous proposant aussi le 3e (et dernier) mouvement. J’ai moi-même souvent mis les trois mouvements de cette composition au programme des mes concerts, suscitant les réactions enthousiastes des auditeurs.

Et ce n’est guère étonnant, dans la mesure où Albinoni était déjà de son vivant un compositeur et violoniste très apprécié. Ce succès l’incita à composer entre autres 59 concertos et 99 sonates, ainsi que des opéras et d’autres œuvres importantes. On raconte que Tomaso avait un caractère joyeux et insouciant, ce que semble illustrer cette composition pleine de vie.

Pour le premier mouvement, nous avions conseillé la registration suivante :

Écrit pour deux claviers afin de mieux exprimer l’interaction entre le tutti d’orchestre et l’instrument solo. Pour le Grand Orgue, on peut choisir des jeux sonores,  alors que pour l’autre clavier, des jeux plus subtils conviennent mieux. Par exemple 8’+ 4’ ou 8’ + 2’ ou 8’+ 4’+ 2’.

Le même principe peut être appliqué au 3e mouvement, qui doit sonner dans l’ensemble un peu plus fort que le 1er mouvement, jusqu’à ce que le morceau parvienne à son point culminant.

J’ai même quelquefois ajouté une voix distinctive, mais il s’agit plus d’un choix personnel que d’une règle habituelle.

 

André van Vliet