Sheet music

Une contribution musicale – Mars 2020

Jesus, remember me                                                                                          André van Vliet

(LiVE Sampleset: Dresden, Silbermann)

 

La dernière visite professionnelle d’un collaborateur de Johannus en Afrique du Sud remonte déjà à quelque temps. À cette occasion, un organiste local avait évoqué avec lui notre contribution musicale. Après lui avoir dit combien il l’appréciait (il utilisait volontiers les morceaux proposés), il lui a aussi fait la requête suivante : « Serait-il possible d’y proposer l’arrangement d’un choral qui figure dans l’un de nos recueils ? » Deux recueils – contenant plus de 500 chants chacun – accompagnaient cette requête et ont été ramenés aux Pays-Bas.

Nous nous faisons un plaisir de la satisfaire. Pour cela, nous nous sommes intéressés à des chants ayant un caractère international. C’est ce qui nous a conduit à choisir un superbe chant de Taizé pour le Carême. Il est inspiré de l’Évangile selon Saint-Luc (23 : 42).

Les chants de Taizé se caractérisent par leur simplicité (assortie de profondeur) et par leur nombre restreint de mesures. Dans le cas présent, ce chant compte 8 mesures seulement. Pendant les offices religieux, ces chants sont chantés plusieurs fois de suite de façon à s’inscrire littéralement dans le subconscient et à exprimer l’aspiration méditative et silencieuse au divin.

Cet arrangement comprend 16 mesures d’introduction. Nous avons indiqué comme registre « petit jeu d’anches ». Mais cela n’est pas indispensable. Un beau prestant ou bien une ou plusieurs flûtes conviennent aussi très bien. L’introduction est suivie d’un premier choral. De préférence avec un autre jeu qui fait ressortir la mélodie. L’intermezzo, qui compte également 16 mesures, peut alors très bien être joué avec le premier choix de registres. Le second choral a un caractère méditatif. À jouer de préférence en utilisant des cordes et avec les volets d’expression fermés. Et pour terminer une flûte en 8’ couplée aux cordes. Il serait bien aussi de réduire l’intensité sonore pour les quatre dernières mesures.

 

Très cordialement,

André van Vliet