Sheet music

Une contribution musicale - Novembre 2012

Allegro (Joseph-Hector Fiocco, 1703-1741) — Vous recevez ce mois-ci une composition sans pédalier. Qu’une œuvre sans clavier vous parvienne un jour, je ne le promets pas. Le compositeur est un Belge né à Bruxelles. La musique lui fut entre autres enseignée par son père. Ce dernier était un compositeur célèbre en Italie.

En plus d'être un compositeur et un talentueux violoniste, Joseph-Hector était également professeur de Grec et de Latin. Il travailla quelque temps à Anvers comme musicien, mais, en 1737, il retourna tout de même dans sa ville natale. Il ne dépassa pas l'âge de 38 ans.

Ses œuvres les plus connues sont entre autres les suites pour clavecin. La 2ème partie (notre allegro) est surtout connue parmi les violonistes. Elle fut plus tard arrangée pour différentes distributions. Et donc maintenant pour clavier.

L'allegro joyeux est le mieux mis en valeur dans une registration légère. Une flûte 8’ et 2’ est toujours d'un bon effet. Cela est également très bien avec 8’ et 4’. Essayez donc de le jouer sur 2 claviers. La main gauche avec par exemple 8’ et 4’ et la main droite avec 8’ et 2’ ou 8’ et 1 1/3’. Il y a ici évidemment de nombreuses autres combinaisons possibles à imaginer.

Je lisais quelque part que cette œuvre était beaucoup réclamée par les mariés. Quelle qu'en soit la distribution. Vu l'allégresse qui émane de cet allegro, je peux en imaginer les raisons.

Chaleureusement,

André