Sheet music

Une contribution musicale - Novembre 2013

He shall feed His flock (Il fera paître son troupeau) (G.F. Haendel, 1685-1759) – La période de l'Avent est encore à venir. C’est pour cette raison que nous vous offrons cet aria tiré du Messie de G.F. Haendel. Le compositeur a composé cet oratorio grandiose en un laps de temps incroyablement court : 24 jours – du 22 août au 14 septembre 1741 ! Il travaillait d’arrache-pied, parfois (comme il l’a dit plus tard) avec le sentiment qu’il s’observait lui-même par-dessus son épaule.

La première représentation publique a été donnée presque une année plus tard, à Dublin. L’oratorio a été publié après sa mort en 1759, pour ensuite conquérir le monde entier.

Cet aria se trouve dans la 2e moitié de la première partie, partie appelée également la Pastorale. Le point de départ du texte est Isaïe 40: 11, ainsi que Matthieu 11: 28 et 29, là où il est question des bergers. La mesure 12/8 illustre la tranquillité d’une journée pastorale, la tranquillité que l’on peut observer chez « Le Berger » lorsqu’il fait paître ses moutons et ses agneaux, lorsqu’il les rassemble, les porte et les guide.

La distribution de l’orchestration originale utilise les instruments à corde pour accompagner la soliste soprano. Il est donc difficile de donner une indication concrète pour un enregistrement. On pensera à un accompagnement avec une flûte 8’ ou 8’ + 4’. La pédale avec 16’ + 8’. Le registre cantus firmus correspondant peut prendre des formes très diverses : 8’ + 3’, un tuyau à anche doux, un léger montre 8’ ou une flûte 8’ avec une gambe 8’. Pour autant que cela inspire le repos et la tranquillité.
Car c’est cela qui importe le plus dans ce morceau : trouver le repos auprès de Lui.

Avec mes meilleures salutations,

André van Vliet