Sheet music

Une contribution musicale - Novembre 2019

(LiVE sample set: Utrecht, Bätz)

Melodie religieuse                                                                                Auguste Wiegand            (1849-1904)

 

Jusqu’à il y a peu, je n’avais jamais entendu parler d’Auguste Wiegand. Ce nom m’était totalement inconnu jusqu’à ce que je l’ai sous les yeux lors de la préparation d’un concert avec un harpiste. Cette mélodie a été initialement composée pour un orgue et une harpe. La partie de la harpe a cependant été simplifiée, ce qui permet également l’exécution par un orgue en solo.

Wiegand est né à Liège, il semblerait qu’il réunissait toutes les caractéristiques d’un enfant prodige. À l’âge de dix ans, il fut admis au conservatoire de son lieu de naissance, dont il occupera par la suite le poste de directeur. Il reçut de nombreux prix pendant ses études. C’était un organiste de concert renommé en Belgique, en France et en Angleterre. Il a également occupé le poste d’organiste de la ville de Sydney de 1891 à 1900, ce qui lui a permis d’acquérir une grande renommée là-bas. En raison de sa maîtrise de la littérature de l’orgue classique mais également de sa programmation d’arrangements populaires pour les chœurs, les orchestres et les opéras.

Les consignes d’enregistrement proviennent de Wiegand lui-même. Il ne donne cependant que peu d’indications pendant le morceau. Cela n’est peut-être pas nécessaire en raison de la longueur limitée de la mélodie. Si vous souhaitez modifier le registre de la mélodie, une autre voix dominante de la 19ème mesure à la 30ème mesure peut être une bonne idée. Pour le reste, profitez tout simplement de cette agréable mélodie.

 

Cordialement,

André