Sheet music

Une contribution musicale - Septembre 2014

Adagio, Antonio Lucio Vivaldi (1678 - 1741)

Vivaldi reçut ses premiers cours de musique de son père, il est devenu prêtre en 1703 et reçut le surnom de “prêtre rouge” en raison de sa chevelure rousse. Il fut également violoniste dans un orphelinat pour filles. Des concerts furent donnés avec ces filles et obtinrent du succès. C’est pour elles que Vivaldi a écrit la plupart de ses quelques 500 concertos. Stravinsky écrit autrefois : « Vivaldi n’a pas écrit des centaines de concertos, mais des centaines de variations d’un seul concerto. »

Je vous propose ce mois un mouvement d’un concerto pour hautbois originairement écrit par Alessandro Marcello. Vivaldi arrangea cette œuvre qui fut plus tard transformée par Bach pour le clavecin. Vous la trouvez donc actuellement sur le pupitre dans un arrangement pour l’orgue. J’espère dans le futur pouvoir proposer les derniers mouvements, afin que vous puissiez posséder le concerto intégral.

Ce deuxième mouvement connait un mouvement constant dans l’accompagnement et une mélodie magnifiquement arrangée pour le soliste. Pour l’accompagnement j’ai opté pour une flûte 8’, en raison de sa sérénité. Lors de l’écoute de l’enregistrement vous entendez 3 jeux d’anches différents. Je n’aurai pas fait cela pour un concerto, mais vous pouvez ainsi vous imaginer les possibilités. Vous entendez d’abord une viole de gambe (dégage de la quiétude), ensuite un nasard 3’ (apporte plus de splendeur à la mélodie), puis enfin un prestant 8’ (très discret). La pédale propose la combinaison 16’ et 8’.

Quand les feuilles deviendront de nouveau jaunes et tomberont aux pieds des arbres, quand la pluie d’automne et les orages vous feront rester chez vous et vous donneront envie d’écouter un morceau de musique discret, cet Adagio sera alors exactement ce dont vous aurez besoin.

Cordialement,
André van Vliet